La Yannothèque ouvre ses portes !

Cela faisait plusieurs semaines que j’avais en tête – idée que m’a donnée ma merveilleuse compagne Lauriane – d’ouvrir un site pour présenter les nouvelles que j’écris depuis la fin de l’année dernière.

Tout est parti d’une réunion du magazine L’Écran Fantastique avec lequel je collabore depuis 2006 (une éternité !). Nous discutions de nouvelles rubriques que nous pourrions proposer pour offrir un peu de fraîcheur à nos lecteurs.…

UNE QUESTION DE CHOIX

Décidément, cette journée s’annonçait catastrophique. « Ça ne pourrait pas être pire », se dit Alice en descendant de sa voiture dont une épaisse fumée blanche s’échappait du capot. 

Le matin, le directeur du centre de vacances où son fils était censé passer une semaine avait appelé Alice pour la prévenir d’un problème. Il avait du mal à s’intégrer et était devenu le souffre-douleur du groupe d’enfants.…

M. Paul a perdu une chaussette rouge

Un matin, alors qu’il se préparait pour partir à son travail après avoir enfilé son beau costume vert pomme, M. Paul découvrit qu’il lui manquait une chaussette rouge. Il chercha encore et encore dans le tiroir, mais ne la trouva pas… 

– Aimée ! Appela M. Paul. Aimée était la délicieuse épouse de M. Paul. Il me manque une chaussette rouge ! Ne l’auriez-vous pas aperçue ?…

ET DANS LEURS YEUX, LES TÉNÈBRES

Le ciel hors de lui crachait des lézardes argentées comme pour pallier le départ du soleil. L’ondée s’abattait en rangs serrés contre le pare-brise agacé de cette mitraille entêtée qu’il tentait d’écarter à grands coups d’essuie-glace paniqués. Dans la voiture, Gaïa, le regard perdu vers l’horizon maussade pointé par la route départementale déserte, serrait les mains sur le volant comme pour l’étrangler.…

M. Paul a une petite fille sur les épaules

Un matin, alors qu’il se rasait devant le miroir de la salle de bain, Monsieur Paul découvrit qu’il avait une petite fille sur les épaules. 

– Bonjour, mademoiselle, dit M. Paul.

– Bonjour, répondit poliment la demoiselle. 

Monsieur Paul finit de se raser, essuya les dernières traces de mousse avec sa serviette puis se passa de la lotion sur le visage. 

– Comment t’appelles-tu, ma petite ?…

INTRUSION

Comme souvent depuis le grand effondrement, il s’approcha de la fenêtre de son salon pour jeter un œil sur le monde dévasté qui s’étendait au-delà du mur d’enceinte de sa vaste propriété. Jumelles à la main, il effectua un lent panoramique sur les restes de la ville. Dans le cercle cinématographique de l’instrument d’optique, il voyait les rues jonchées de détritus et de décombres indéfinissables où des carcasses de véhicules à demi incendiées finissaient de rouiller dans l’air vif du matin.…

LE SENTIER DES LAVOIRS

Le sentier se déroulait sous une voute feuillue, bordé sur la rive nord par une enfilade de maisons de pierres surplombant une étroite rivière aux eaux serpentines d’un noir d’encre. Chaque habitation s’accrochait à la berge en pente douce par un lavoir couvert d’un appentis de bois sombre où, jadis, les femmes du village venaient laver leur linge à l’abri des rayons du soleil.…