Actu

L’eau à la bouche

Dans un futur incertain, un homme tente de survivre dans un monde dévasté par une pandémie ayant transformé les malades en anthropophages « affamés ». Mais à qui faire confiance dans une telle situation, et existe-t-il, quelque part, un havre de paix où passer quelques jours de repos ? C’est la grande question du personnage de Un appétit féroce, dernière nouvelle horrifique du site.…

La Yannothèque, un recueil de 260 pages

Au début du mois, je publiais un court article pour revenir sur cette première année d’activité sur la Yannothèque. Je reviens aujourd’hui après un calcul qui m’a permis de me rendre compte que ce sont 27 nouvelles qui ont été publiées, dans divers genres (horreur, anticipation, fantastique, thriller), soit plus de deux par mois.

Cela représente un recueil de nouvelles de plus de 260 pages, et environ 4 heures de lecture.…

La Yannothèque a un an !

Aujourd’hui, c’est le premier anniversaire de ce site où vous pouvez lire les nouvelles que j’écris (plus ou moins) régulièrement. Tout est né de l’idée de proposer une nouvelle rubrique au magazine L’Ecran Fantastique pour lequel je collabore depuis de nombreuses années, inspirée des « Pulp » qui publiait des nouvelles horrifiques dans les années 50. L’impatience et l’envie d’écrire dans d’autres genres m’ont incité à lancer ce site.…

Une nouvelle dans L’Ecran Fantastique

Et de trois ! L’Ecran Fantastique publie une troisième nouvelle horrifique, intitulée « Bonne fête papa ». L’introduction est la suivante : « Qu’y a-t-il de plus réconfortant que cet instant d’amour entre un père et une fille symbolisé par un cadeau de la fête des pères choisi avec soin par l’enfant ? Mais attention à ne pas décevoir le chérubin dont la déception pourrait être le seul souvenir que l’on emportera dans la tombe… » À noter que l’illustration est une fois de plus signée par Jean-Pierre Andrevon.…

Découvrez le recueil de nouvelles Exsangue

Les Editions des Tourments viennent de publier quatre recueils de nouvelles, « Apocalypse », « Maisons hantées », « Métamorphose » et « Exsangue ». Si je vous parle de cela, c’est animé d’un élan l’autopromotion puisque l’une de mes nouvelles inédites, intitulée « Parce que tu es mon sang » a été sélectionnée pour « Exsangue ».

Il s’agit d’une histoire dans le genre thriller (un peu dans ce genre-là) où un père de famille doit tout tenter pour sauver sa fille enlevée lors d’un violent carjacking.…