Archive des étiquettes : publication

Une nouvelle dans L’Ecran Fantastique

Et de trois ! L’Ecran Fantastique publie une troisième nouvelle horrifique, intitulée « Bonne fête papa ». L’introduction est la suivante : « Qu’y a-t-il de plus réconfortant que cet instant d’amour entre un père et une fille symbolisé par un cadeau de la fête des pères choisi avec soin par l’enfant ? Mais attention à ne pas décevoir le chérubin dont la déception pourrait être le seul souvenir que l’on emportera dans la tombe… » À noter que l’illustration est une fois de plus signée par Jean-Pierre Andrevon.…

Découvrez le recueil de nouvelles Exsangue

Les Editions des Tourments viennent de publier quatre recueils de nouvelles, « Apocalypse », « Maisons hantées », « Métamorphose » et « Exsangue ». Si je vous parle de cela, c’est animé d’un élan l’autopromotion puisque l’une de mes nouvelles inédites, intitulée « Parce que tu es mon sang » a été sélectionnée pour « Exsangue ».

Il s’agit d’une histoire dans le genre thriller (un peu dans ce genre-là) où un père de famille doit tout tenter pour sauver sa fille enlevée lors d’un violent carjacking.…

Une deuxième nouvelle dans l’Ecran Fantastique

La publication de mes nouvelles dans le magazine L’Ecran Fantastique se poursuit ce mois-ci avec Un inconnu dans la nuit. En voici l’introduction : « On oublie l’enfer que connaissent bien des mères vivant dans un foyer toxique où personne ne semble se préoccuper de son bien-être. Alors, quand on peut compter sur une enfant parfaite, tout semble aller mieux. Pour un temps… »

La suite est à lire dans l’Ecran Fantastique Reboot n°8, en vente en kiosques actuellement.…

Une nouvelle dans l’Ecran Fantastique

Très grande nouvelle pour moi, puisqu’une nouvelle inédite est publiée dans l’Ecran Fantastique de janvier ! Comme vous le savez, ce blog est né du fait que j’ai recommencé à écrire des nouvelles pour ce magazine avec lequel je collabore depuis près de 14 ans. Parce que, d’une part, la publication des trois récits que j’avais concoctés tardait et que, d’autre part, mes histoires avaient tendance à gagner en longueur.…